Téléphone: +33 184883061

Lundi-Vendredi de 9 heures à 18 heures.

Nos intervenants sont aussi disponibles pour des évènements online. Revenez vers nous si vous souhaitez en savoir plus.

profile-cover-generic-02-blue

Populariser la philosophie !

Alain Guyard

Alain Guyard

Philosophe, enseignant et conférencier, Alain Guyard vous propose de décloisonner la philosophie.

Demande d’intervention
Offre sans engagement pour une conférence de Alain Guyard

Envoyez votre demande. Vous recevrez une réponse rapide.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
About icon

Biographie

Lecture icon

Conférences

Video icon

Vidéos

Demande d’intervention

Conférencier Alain Guyard

Le conférencier Alain Guyard est philosophe. Il intervient dans des milieux très hétéroclites dans le but de promouvoir la philosophie sous une forme décalée proche d’une performance théâtrale. Son but est d’apporter une réflexion sur les grandes thématiques de notre temps.

Après un DEA en philosophie et le CAPES en poche, Alain Guyard a enseigné la philosophie entre 1990 et 2005, au lycée et en université. En 2000, il commence à exposer la philosophie à des publics pour qui elle devient une nécessité. Il met en place des ateliers dans des centres pénitentiaires, hospitaliers et aux foyers d’urgence.

Depuis 2015, il sort la philosophie de son carcan académique pour en faire une performance qui rompt avec les codes de la langue institutionnelle et qui a vocation à s’adresser à tous et à chacun, sous une forme décalée, spectaculaire et populaire. Chacun des ses interventions est adaptée en fonction de votre public et de ses besoins.

Ses thèmes d’intervention principaux portent sur l’éthique médicale, notamment le champ de l’éthique de soin qu’il aborde sous l’angle philosophique à destination des personnels de santé, des patients et/ou des cadres administratifs. L’objectif de ses interventions consiste à réinjecter de la subjectivité dans un univers gangréné par la techno-industrie, et parfois contribuer à la thérapie.

Il intervient également sur les concepts de notre relation au travail, au leadership et à la gestion du stress.  Son but est de mettre à disposition des professionnels des outils philosophiques qui leur permettent de penser la marginalité sociale sans passer par les nivellements de la norme administrative ou politique.

Voir les conférences de Alain Guyard
Conférence Alain Guyard

Quelle est la place de l’éthique dans les professions de la santé ?

  • Alain Guyard fait le constat que le monde de la santé est aujourd’hui confronté à une évolution sans précédent. L’extension des dispositifs techno-industriels, la demande toujours plus importante de soin et de prise en charge de la part de la société civile, la perte d’autonomie de patients âgés toujours plus nombreux oblige à repenser les gestes du métier.
  • Si les procédures et les protocoles sont nécessaires dans un cadre thérapeutique, ils ne font pas tout. Il s’agit, en effet, de laisser une place toujours plus importante au sens sous le geste, à l’attention et aux égards pour le patient. Ces éléments qualitatifs ne peuvent pas s’enseigner à la manière d’une compétence technique ou d’un savoir-faire objectif.
  • Il est question au contraire d’investir de la sensibilité propre du soignant, de sa subjectivité, de son humanité. Mais pour cela, on doit substituer aux problématiques liées à la technique, d’autres problématiques, liées à l’éthique.
  • L’objectif de cette intervention du conférencier Alain Guyard est de vous aider à redonner du sens au geste thérapeutique au sein même du dispositif managérial.
  • Au cours de cette intervention, il abordera également les questions éthiques dans le cadre du soin (respect de la parole du patient, écoute, prise en compte de sa singularité) et vous apportera des conseils pour réhumaniser des pratiques professionnelles inscrites dans une logique procédurale.
Conférence Alain Guyard

Quelles est la légitimité et les modalités de l’exercice du pouvoir ?

  • Quiconque est en position de pouvoir sait pertinemment que son problème est celui de sa légitimité. Qui lui a accordé cette position ? A-t-il le droit d’exercer son pouvoir ? Et de quelle manière ? Et pourquoi ? Et sur qui ?
  • Il reste aussi de savoir si le pouvoir est la propriété d’une personne ayant des qualités particulières, s’il est lié à une place spécifique au sein d’une institution, ou bien encore s’il est un rapport subtil et changeant entre des personnes qui gouvernent et d’autres qui obéissent.
  • Au cours de cette intervention, Alain Guyard vous rappellera que la question du pouvoir est centrale dans la tradition philosophique. C’est ainsi que de Platon qui invente le recours au pieux mensonge dans sa cité idéale à Etienne de la Boétie, lequel étudie les rouages de la servitude volontaire, en passant par Machiavel qui explique combien la feinte et la dissimulation sont les armes des forts ; de Sun-Tsu et son Art de la guerre à Diogène qui met l’homme de pouvoir face à ses contradictions, en passant par Hannah Arendt qui exhorte à passer du « pouvoir sur » au « pouvoir en commun », la question de la conduite des hommes et des femmes et de leur gouvernement aura toujours été un objet de méditation centrale chez les philosophes.
  • Le but de cette intervention est de vous s’interroger sur les points suivants : en quoi cette méditation peut-elle être un levier pour l’action ? Comment être légitime en fonction de direction ? Peut-on diriger une équipe en favorisant l’autonomisation des membres qui la composent ? C’est à partir de ces auteurs et à travers des cas concrets empruntés à l’Histoire que le conférencier abordera l’ensemble de ces questions.
  • L’objectif poursuivi par Alain Guyard est de vous donner des outils pour déplacer le pouvoir, le concentrer ou le dissoudre.
Conférence Alain Guyard

« Gérer le stress » ou prendre les choses avec philosophie ?

  • Nul ne peut nier que le stress soit la maladie du siècle. Les traitements qui en sont faits renvoient presque toujours à sa « gestion » dans un cadre strictement psychologique.
  • Pour Alain Guyard, c’est oublier d’une part que le stress est étymologiquement la « détresse », et que cette détresse dépasse largement le cas de la personne individuelle, pour recouvrir l’angoisse existentielle, ou bien l’aliénation à la machine de production.
  • C’est négliger d’autre part que vouloir la « gérer », c’est plaquer sur cette souffrance les outils gestionnaires et rentables qui l’ont souvent causée.
  • C’est la raison pour laquelle, sur cette question de la « détresse » et sur les moyens d’y répondre, il est grand temps de prendre un point de vue plus distancié et plus élargi. La philosophie contribue à cela.
  • Elle y contribue d’autant plus qu’elle fut familière de cette question en s’interrogeant sur ses causes et en essayant d’y remédier. Des maîtres de sérénité comme les stoïciens ont là-dessus autant à nous apprendre que les conseillers en indolence que furent les épicuriens. Et que dire alors de Schopenhauer, profondément touché par la souffrance et qui chercha toute sa vie les moyens d’y échapper, de Nietzsche qui parle de grande santé, et de tant d’autres ?
  • L’objet de cette intervention du conférencier Alain Guyard est de présenter l’art et la manière de prendre les choses avec philosophie, c’est-à-dire de « gérer le stress » en cessant de le réduire à de la gestion d’une souffrance, elle-même réduite à la défaillance psychologique d’un sujet.
  • Gérer le stress en cessant de culpabiliser celui qui le subit à travers des pratiques psychologisantes, individualisantes et reproduisant les schémas gestionnaires. L’objectif poursuivi par Alain Guyard est de vous donner des outils pour prendre les choses avec philosophie, pour ne plus avoir de stress à gérer.
Conférence Alain Guyard

Eloge de la flânerie et du vagabondage !

  • Un spectre hante notre monde contemporain : celui d’être assigné à une place, à jamais, enfermé dans les carcans d’une activité professionnelle qui enchaîne à un espace de production fixe, pendant des horaires fixes.
  • D’où la critique des sociétés disciplinaires et répressives, et l’éloge du nomadisme, l’apologie de l’homme fluide, itinérant, n’appartenant à aucun territoire ni à aucune histoire.
  • Mais l’Histoire a ses ruses ; et le plaidoyer en faveur de la bohème, laquelle était auparavant une attaque en règle contre le régime dominant, a été récupérée et est dorénavant au service de l’ordre du monde.
  • Nombreuses sont les injonctions à devenir toujours plus flexible, mobile, mouvant, dans un monde, lui aussi toujours plus glissant et aux limites sans cesse transgressées.
  • Si le « fixisme » a amené son cortège de souffrances, le « nomadisme », défendu aujourd’hui comme un modèle idéal, engendre lui-aussi son lot de traumatismes et de déracinements.
  • Il convient donc de proposer une alternative, qui soit critique pour l’une et l’autre de ces deux propositions. Il s’agit de la flânerie et du vagabondage. Ce sont des manières d’être et des états d’esprit. En faire la promotion, c’est proposer une façon d’aborder la vie, la sienne en propre et celle des autres, avec un détachement souverain.
  • L’objectif de cette intervention est d’identifier les symptômes traumatiques liés à l’idéologie de la flexibilité, de l’agilité et de la fluidité. Chercher à résoudre ces traumas en recourant à un imaginaire et à une pratique nouvelle. Être un battant, souple et agile, est le meilleur moyen d’être battu, maniable et superficiel.
Conférence Alain Guyard

Comment accompagner la fin de vie ?

  • L’on meurt de plus en plus dans des établissements médicalisés. Cela nécessite de repenser notre rapport à la mort, et les moyens d’accompagner dignement les personnes en fin de vie.
  • Or, nous sommes souvent désemparés, que nous soyons patients, soignants, accompagnants ou aidants. La disparition de l’autre renvoie en effet à notre propre mortalité, et dès lors qu’il s’agit d’accompagner quelqu’un qui entre dans la fin de sa vie, nul ne dispose de compétences ou de savoir-faire avérés et efficaces qui voudraient « traiter » de la mort comme on traite une maladie. Car de celle-ci, on n’est jamais soigné.
  • Aussi en ces heures graves peut-on recourir à la philosophie, car elle fut longtemps présentée par les philosophes eux-mêmes comme l’art d’« apprendre à mourir ».
  • C’est donc vers la philosophie que l’on se tournera dans cette conférence, pour aller puiser chez elle des motifs d’inspiration qui pourront dicter notre conduite dans des moments où nulle boussole ne peut indiquer la juste direction.
  • L’objectif de cette intervention d’Alain Guyard est de vous aider à penser la mort afin que les personnels soignants et les usagers des établissements de santé soit moins désemparés lors de sa venue, notamment dans le cadre des pavillons de soins palliatifs. Son but est de promouvoir une éthique humaniste et respectueuse de la dignité de la personne en fin de vie et ainsi contribuer à humaniser la relation de soin jusqu’au dernier moment.
Conférence Alain Guyard

Perdre son temps à le gagner ?

  • Le temps des affaires est un temps compté et mesuré. Le temps de l’activité professionnelle est aujourd’hui séquencé par des tâches multiples, sollicitant toujours plus l’attention, fragmentées, atomisées et tronçonnent chaque journée en autant d’unités temporelles infiniment brèves, et souvent tout aussi infiniment absurdes. Qui n’a jamais éparpillé ses heures précieuses entre mille coups de fils, textos et mails, et s’est demandé, à l’issue d’une journée exténuante, ce qu’il a bien pu faire de son temps ?…
  • Pour Alain Guyard, il y a de nombreuses manières de se réapproprier son temps. On peut avoir la prétention naïve de mieux gérer son agenda – mais c’est se soumettre involontairement et plus habilement encore à la tyrannie du temps perdu à regagner. Et c’est une fois encore vivre contre la montre…
  • On peut aussi revisiter la question du temps à la lumière de la philosophie, et comprendre que celui qui court après le temps, qui l’occupe par les affaires est d’abord obsédé par le refus de sa propre mort et par l’idée qu’il vivra indéfiniment. De telle sorte que la question du temps perdu et gaspillé est moins une question technique de gestion du chronomètre qu’une question métaphysique : suis-je prêt à vivre la vie comme elle va, à la déguster pour ce qu’elle est, en savourant la seule richesse qui est mienne et que personne ne peut me prendre, et qui est l’instant vécu.
  • L’objectif de cette intervention d’Alain Guyard est de vous interroger sur le rapport au temps qui nous dévore. Retrouver le savourement de l’instant vécu. Se réconcilier avec sa vie. Ne plus se fuir dans les affaires et ainsi prendre le temps pour ne plus le perdre.
Conférence Alain Guyard

La laïcité sans ses juges !

  • Le traitement de la laïcité reste sempiternellement le même : juridique et judiciaire. L’approche qui en est faite est systématiquement associée à une sanctuarisation du vivre-ensemble définie par des instances d’État, supérieures et régulatrices. Il est pour le moins étonnant que la question laïque soit d’abord une affaire de juriste, avant d’être une manière d’être au monde, voire une éthique.
  • C’est l’objet de cette conférence qui prendra appui sur l’anthropologie et le rapport au langage. Sera alors fondée l’idée selon laquelle penser la laïcité, c’est la penser contre ses juges qui la subordonnent à l’ordre ; et c’est promouvoir ce qu’elle est étymologiquement : le soulèvement d’un peuple privé de voix et d’expression politique.
  • Dès lors, repenser la laïcité à la lumière croisée de l’éthique et du politique, c’est cesser d’en faire une affaire de code et de règlement pour la reconduire à sa source première : une manière d’être en commun qui engage un rapport de contestation et d’indépendance devant les puissances légiférantes, qu’elles soient religieuses, coutumières ou politiques.
  • L’objectif est de cette intervention est de rafraîchir le concept de laïcité en le sortant du registre monopolistique du droit et de l’État, et en le pensant comme un principe de dissidence collective.
  • La laïcité n’est pas le licite qui permet le vivre-ensemble. Elle est l’irruption, dans la sphère politique, d’une parole qui lui échappe.
Conférence Alain Guyard

La philosophie : une joyeuse entreprise de démolition des préjugés !

  • On croit souvent que la philosophie reste une affaire de spécialistes, parlant entre eux un langage incompréhensible aux profanes et dont l’usage reste mystérieux…
  • Cependant, si l’on retourne à ses origines, on découvre qu’elle est d’abord un chavirement de certitudes, une soigneuse démolition des préjugés, une manière de faire éclater les conforts d’une pensée qui ne remet jamais en cause ses routines et ses automatismes. Et cette entreprise de démolition ne s’exerce pas dans la peine ou l’austérité. Car il faut une singulière dose d’humour pour cesser de coller à ses certitudes, rire de soi et de ses limites et ironiser sur sa propre paresse intellectuelle.
  • Dès lors, cette qualité ne quittera plus jamais la pratique de la philosophie : de Descartes à Kant en passant par Spinoza, on philosophe toujours pour s’émanciper des propres limites de sa pensée, pour mettre à bas ses propres pesanteurs intellectuelles et en finir avec les opinions toutes faites. Et – qui l’eût cru ? – la récompense de cet effort tient en deux mots : la liberté reconquise et la joie de la savourer.
  • Philosopher n’est plus cette activité desséchante réservée à une élite. C’est une voie de libération de soi par soi, pour échapper aux conceptions du monde étriquées et ininterrogées et devenir l’auteur de sa propre pensée.
  • L’objectif de cette intervention du conférencier Alain Guyard est de s’interroger sur ses propres préjugés. Les mettre à distance de soi. En saisir les limites et les dépasser en repensant autrement son rapport au monde, à autrui et à soi-même.
Vidéo conférence Alain Guyard

Intervention d'Alain Guyard: " L'horloge tourne!" – TEDxLycéeAlphonseDaudet

Vidéo conférence Alain Guyard

Intervention - Rencontre avec Alain Guyard

Vidéo conférence Alain Guyard

Intervention d'Alain Guyard - Leur première question philosophique.

Vidéo conférence Alain Guyard

Intervention d'Alain Guyard: "conférence au Salon de l'autonomie".

Vidéo conférence Alain Guyard

Intervention d'Alain Guyard - Le philosophe forain

Vidéo conférence Alain Guyard

Intervention d'Alain Guyard

Vidéo conférence Alain Guyard

Intervention du conférencier Alain Guyard - "Médiathèque de Seynod"

Voir les conférences de Alain Guyard
Offre sans engagement pour une conférence de Alain Guyard

Envoyez votre demande. Vous recevrez une réponse rapide.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Ou n’hésitez pas à nous contacter au numéro suivant

Tél +33 184883061

Les thématiques d’intervention de Alain Guyard