Loading content ...

Vincent Leroux-Lefebvre

Responsabilité sociale des entreprises, Stratégie opérationnelle, Ethique

Vincent Leroux-Lefebvre est un intervenant spécialisé dans la responsabilité sociale des enterprises.

Demande d'information pour une intervention

Veuillez remplir le formulaire ci-dessous afin de réserver une intervention
Nous prendrons contact avec vous le plus tôt possible.

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.

Après une formation en comptabilité, Vincent Leroux-Lefebvre est aujourd’hui Directeur des Achats pour un éditeur de logiciels. ll a effectué sa carrière dans de nombreux secteurs d’activités. C’est au cours de cette riche experience professionnelle qu’il se specialise peu à peu dans la Responsabilitè sociale d’enterprises, créant même un blog dédié à ces questions.

En 2013,Vincent Leroux-Lefebvre crée pour le magazine “Dynamique entrepreneuriale”, la minute RSE dont le but est de sensibiliser les entrepreneurs à l’importance de cette thématique et de la nécessité de la prendre en compte dans la construction d’une stratègie d’entreprise.

Vincent Leroux-Lefebvre est aujourd’hui considéré comme un expert de référence de la R.S.E, tant au niveau des problématiques organiques managériales que stratégiques. Il considère que la R.S.E peut être un veritable levier de performance que devrait être plus utilisé.

    Les thèmes d’intervention de Vincent Leroux-Lefebvre sont :

    • Stratégie opérationnelle: « La RSE, levier de performance au cœur de toutes les stratégies » La RSE s’inscrit dans une vision transverse de l’entreprise, impliquant l’ensemble des parties prenantes de l’entreprise y compris les clients. Dans cette optique, la RSE a pour objectif de créer un cercle vertueux de performances s, en partant de la performance achats (création de la valeur), jusqu’ à la performance économique (résultats financiers) en passant par la performance RH (dynamique humaine) ou encore éthique (valeurs, moralité) et environnementale (développement durable).
    • Ethique : « Qui juge la responsabilité des entreprises ? » L’entreprise éthique est dans toutes les bouches. Communication ou réalité ? Les scandales de Volkswagen (réduction frauduleuse des émissions polluantes) ou encore Gap (travail des enfants) nous rappellent que le chemin est encore long pour que l’entreprise éthique s’impose comme le modèle d’entreprise du 21e siècle. La prise de conscience éthique reste encore aujourd’hui principalement propre aux consommateurs. De plus en plus éclairés grâce au numérique, l’éthique ne peut plus être qu’un discours pour les entreprises qui doivent prouver la réalité de leur démarche. Au risque de jeter l’opprobre sur l’ensemble de leur chaîne de production ou pire sur l’ensemble des entreprises (à l’instar des politiques, tous corrompus selon les sondages d’opinion)…une responsabilité tant individuelle que collective.
    • Programme RSE : « L’uniformisation des programmes de RSE passe t’elle par une vue unique ? »Il est indispensable d’avoir un programme qui donne une vision commune. Mais celui-ci doit intégrer l’ensemble des parties prenantes qui n’ont jamais les mêmes besoins ni les mêmes applications. Ces programmes doivent avoir un sens, la Responsabilité Sociale de l’Entreprise étant avant tout une Responsabilité de Sens de l’Entreprise. L’enjeu est moins ce que l’on communique, que la façon dont on le communique…
En lien avec les intervenants